La vie pastorale au lycée

Les lycéens à Taizé

Les lycéens de Thérèse d’Avila sont partis avec les jeunes de diocèse de Lille, en pèlerinage à Taizé du 23 au 27 octobre 2016. Sur la colline de Taizé, ce sont 4000 jeunes qui se sont retrouvés, ont échangé, ont prié ensemble.
 
Alors, à quoi ça sert de partir en pèlerinage ? Les jeunes de Thérèse d’Avila y répondent par quatre mots :
 
PARTIR : C’est répondre à l’invitation du Christ qui ne cesse de redire : « Viens ! ». Partir en pèlerinage c’est se désinstaller de ses habitudes.
« J’ai choisi d’aller à Taizé pour vivre une expérience en dehors du temps et de mon quotidien. » Marion D.
« Je pars à Taizé pour rencontrer de nouvelles personnes et aussi pour me retrouver et faire le vide dans ma tête, mais surtout pour me confier au Seigneur ».
 
DEMEURER : A Taizé on se retrouve trois fois par jour à la chapelle, autour des frères. Ce sont des temps d’écoute, de prière, de silence.
« Dieu est toujours là pour nous et il pardonne tout. » Guilhem L.
« J’ai appris que Dieu était pour moi le plus présent dans la simplicité »
« Le silence pour prier m’a permis une vraie rencontre avec Dieu. »
 
CHEMINER : C’est s’ouvrir à l’inattendu des rencontres.
« J’ai appris à me débrouiller et à savoir choisir le plus important pour aider les personnes qui m’entourent. J’ai appris à me retrouver dans le silence. » Manon D.
« Dans les moments difficiles mes amies sont toujours là pour moi. Et Dieu est toujours là même si on ne ressent pas sa présence. »
« J’ai fait le point, j’ai fait la paix avec moi-même et Dieu. J’ai rencontré énormément de gens de villes, pays différents.»
 
REPARTIR : Le pèlerin est envoyé dans le monde, par le Christ, pour témoigner.
« Je vais aller voir ma grand-mère pour lui partager les moments de prière. »
« Je vais changer ma façon de prier et de me confesser mais aussi ma façon de faire confiance et de pardonner. »
« Je partagerai à mon retour l’unité et la fraternité ressentie entre les pèlerins. »
« Je vais essayer de profiter au maximum chaque jour de ma famille et de la chance que j’ai. »
« J’ai beaucoup apprécié l’ambiance de partage qui régnait entre toutes les personnes présentes. Je voudrai plus profiter de ma vie pour aller vers les autres et aider. »
« Je vais partager la joie présente partout à Taizé et le silence des prières. »
« A partir d’aujourd’hui je veux changer ma façon de parler aux gens et de les regarder. Je veux faire plus attention pour ne pas les blesser. »
« Je veux passer plus de temps pour Dieu. »
 
Jeunes et adultes, nous avons vécu dans ce pèlerinage à Taizé à la fois un déplacement physique mais aussi un déplacement intérieur à la rencontre du divin en nous et au-delà de nous.